Ça y est : 2019 laisse place à 2020 ! Mais avant de pleinement et sereinement débuter la nouvelle année, dressons le bilan environnemental de l’année écoulée à travers sept faits marquants. 

1. Quand l’écologie s’est invitée aux élections européennes

Partout en Europe, les parti écologistes ont enregistré de très bons scores lors des élections européennes de mai 2019. Surtout, en Allemagne, celui-ci a vu son score doubler par rapport aux précédentes élections, avec aujourd’hui 20% des voix et surtout 2ème force politique du pays !

2. Quand les températures ont battu tous les records

Le mois de Juillet a été le plus chaud jamais enregistré (pour des mesures qui remontent à 1880!) avec une température globale moyenne de 16,75°C. C’est presque un degré Celsius de plus que la moyenne de 15,8°C mesurée au XXème siècle. 

3. Quand l’humanité a consommé toutes les ressources de la Terre

Cette année, le jour du dépassement mondial avait lieu le 29 juillet 2019 et chaque année, celui-ci intervient de plus en plus tôt. Cette date, calculée par l’ONG américaine Global Footprint Network, marque le jour à partir duquel l’humanité a consommé l’ensemble des ressources que la Terre peut régénérer en un an.

4. Quand le feu a commencé à ravager l’Australie

Les tristement célèbres feux de brousse qui sévissent en Australie durent depuis Août 2019. Ces incendies ont déjà dévasté 16 800 000 hectares, soit l’équivalent d’un peu plus de la moitié de la superficie de la France. Bien entendu, ces incendies sont lourds de conséquences pour la biodiversité ainsi que pour les populations locales.

5. Quand le monde entier a marché pour le climat

Au lendemain de la grève des jeunes pour le climat le 20 septembre, c’est au tour du monde entier de manifester pour la préservation de l’environnement. La marche pour le climat aurait réuni cette année près de 15 000 personnes à Paris seulement.

6. Quand Greta Thunberg a parlé à l’ONU

“Comment osez-vous ? Vous avez volé mes rêves et mon enfance avec vos paroles creuses !” Si le discours de la jeune activiste suédoise était court, (4 minutes et 26 secondes exactement) il n’en a pas moins marqué l’esprit de millions de personnes à travers le monde. En effet, ces paroles ont suscité de nombreuses réactions, aussi bien de soutien pour sa cause que de vives critiques.

7. Quand l’Assemblée Nationale a adopté le projet de loi anti-gaspillage

Le 20 décembre 2019, le projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage et l’économie circulaire a été adopté par l’Assemblée Nationale. En ce qui concerne PIVR, ce texte crée un contexte favorable à la réparation avec par exemple l’indice de réparabilité sur le modèle de l’étiquette énergie.

En conclusion, tout n’a pas été parfait et il y a encore beaucoup de chemin à parcourir mais 2019 a tout de même été riche en écologie et le déclic citoyen commence à opérer. Ne nous arrêtons pas en si bon chemin !