Qui dit nouvelle année, dit bonnes résolutions, et pourquoi pas résolutions vertes ! C’est pourquoi nous souhaitions vous partager cinq conseils pour vous aider à mieux gérer votre production de déchets au quotidien. En effet, selon l’Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie), chaque année en France, un habitant produit 568 kg de déchets ménagers !

1) Limiter les emballages alimentaires

Pour limiter l’utilisation d’emballages (souvent en plastique), vous pouvez acheter vos aliments en vrac (certaines boutiques comme l’épicerie Kilogramme ou Day by Day sont spécialisées dans le vrac !) et ainsi utiliser des sacs en tissu réutilisables lors de vos courses. Pour les stocker, il vous suffit ensuite d’utiliser des bocaux en verre. Une autre astuce à laquelle on pense moins mais qui est pourtant grandement efficace : amener son propre sac à pain à la boulangerie ou vos propres contenants en supermarché. Carrefour accepte désormais que les clients viennent avec leur propre contenant, à condition qu’il soit propre.

Toutefois, tous les produits de supermarché ne sont pas forcément disponibles en vrac. Dans ces cas-là, il est préférable de privilégier les emballages en carton, plus faciles à recycler que le plastique.

Le petit + ?

Il parait souvent plus facile de réduire ses déchets à la maison, mais comment faire de même au boulot ou en déplacement ? C’est simple : vous pouvez par exemple emporter avec vous une gourde plutôt que d’utiliser des bouteilles en plastique, utiliser des couverts et des boîtes réutilisables au déjeuner, ou encore apporter votre tasse pour la pause-café !

2) Cuisiner maison et zéro déchet

Au-delà des emballages alimentaires, il est également possible de limiter ses déchets purement alimentaires comme les épluchures en faisant du compost mais aussi, astuce moins connue, en les réutilisant dans des recettes. Saviez-vous que vous pouviez utiliser la peau de banane pour réaliser un gâteau parfumé à la banane ?

Cuisiner maison et local limite également l’impact de votre consommation alimentaire et finalement cela est aussi très gratifiant. Les plats paraissent tout de suite plus savoureux. D’ailleurs, beaucoup de livres peuvent vous conseiller et vous aider dans cette démarche, comme par exemple celui intitulé « Les épluchures – Tout ce que vous pouvez en faire » de Marie Cochard.

3) Une salle de bain zéro déchet, c’est possible ?

Oh que oui ! Il est par exemple possible de remplacer les cotons par des cotons réutilisables, les cotons tiges par l’oriculi en bambou lavable, choisir une brosse à dents rechargeable ou biodégradable où il s’agit seulement de changer la tête et non pas jeter le manche à chaque fois, ou encore opter pour des shampooings et gel douche solides, que l’on peut facilement trouver dans des enseignes bio comme Naturalia.

Vous pouvez également opter pour la logique du « tout fait-maison » contrairement à la logique habituelle du « tout-jetable » pour les produits de soin, les cosmétiques ou les produits ménagers comme la lessive par exemple.

Le petit + ?

Le guide pratique pour fabriquer ses produits de beauté basiques « zéro déchet » par Aroma Zone que vous pouvez retrouver en cliquant ici.

4) Donner une seconde vie à ses objets

Si vous ne voyez plus l’utilité de certains produits parce qu’ils ne vous plaisent plus ou qu’ils sont cassés, en réalité, ils pourraient bien servir à d’autres ! Pensez à leur donner une seconde vie. Vendre d’occasion, customiser, réparer, échanger, donner : les possibilités sont presque infinies !

Pour donner des vêtements par exemple, nous vous conseillons Le Relais, qui offre un service de collecte des dons ; d’ailleurs,  le site vous indique le conteneur le plus proche de chez vous ! Autrement, il existe des sites et applications comme donnons.org et geev qui permettent de donner tout ce dont on ne sert plus. Pour ce qui est de l’électroménager, il est possible d’en faire don à Emmaüs ou Envie.

Enfin, comment ne pas en parler ? Pour essayer de réparer vous-mêmes, il est possible de se rendre dans des « repair cafés », où vous pourrez réparer votre petit électroménager et autre petits appareils tout en partageant un moment de convivialité avec les autres personnes présentes. Pour ce qui est du gros électroménager, vous pouvez bien sûr faire appel à nous, PIVR, service de réparation par visioconférence. Eh oui, adoptez le réflexe PIVR, c’est aussi participer à cette dynamique de réduction des déchets au quotidien, alors n’hésitez plus !

5) Faire le tri !

Certes, le meilleur déchet reste celui qu’on ne produit pas. Toutefois, il n’est pas toujours facile de ne produire aucun déchet. Il suffit alors de faire le tri et de participer au recyclage de ses déchets. Si le sujet vous intéresse, cette infographie réalisée par CITEO est particulièrement instructive sur le sujet du recyclage en France.

Le petit + ?

Si vous avez un doute, n’hésitez pas à utiliser l’outil mis à disposition par l’Ademe, l’Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Énergie, pour savoir que faire de vos déchets ! Vous pouvez également utiliser l’application mobile “Guide du tri” de Citeo.

Si le sujet vous intéresse, nous prévoyons de publier une série de quelques articles plus détaillés portant sur chaque pièce de la maison ou sur chacun des points abordés ci-dessus ! N’hésitez pas à le partager autour de vous :)

Lisa de PIVR