Qui sommes-nous ?

Marine Dufour, Co-Fondatrice de PIVR
Van Phan Thanh, Co-fondatrice de PIVR

Marine

Marine, 25 ans, est diplômée d’HEC Paris (majeure Entrepreneurs). Ce sont deux expériences, l’une dans une petite start-up et l’autre au sein d’un projet associatif, qui lui ont donné le goût de l’entrepreneuriat. Au sein de PIVR, Marine est en charge du financement, des sujets administratifs et juridiques, de l’acquisition clients ainsi que du service clients.

Van

Van, 24 ans, est diplômée de Centrale Paris (filière Entrepreneurs). Van a toujours voulu s’investir dans un projet relatif à la réduction des déchets. Au sein de PIVR, Van s’occupe de la relation avec les coachs réparateurs (recrutement et suivi), du produit (process de diagnostic et réparation à distance), de notre plateforme et de la logistique.

L’histoire d’une rencontre

L’histoire de PIVR a commencé avec une rencontre entre Marine et Van, toutes deux fraîchement diplômées et surtout, la tête pleine de projets. Ce sont leurs valeurs communes et leur sensibilité aux sujets de l’écologie qui les ont rapprochées. Alors qu’elle réfléchissait à un projet d’études sur la consommation durable, Marine s’est penché sur le sujet de la réparation d’électroménager, mais le projet ne s’est réellement concrétisé qu’à partir de sa rencontre avec Van. Elles se sont alors rendu compte que les consommateurs se retrouvent souvent face à un dilemme lorsque leur appareil de gros électroménager tombe en panne : remplacer ou réparer ? Avec PIVR, elles ont voulu enfin changer les choses et éviter aux particuliers de jeter leurs appareils et racheter du neuf.

…qui a abouti à un projet…

PIVR est né en novembre 2019 après six mois de travail et une large étude menée auprès des consommateurs pour comprendre leur problème face à la panne, des dizaines de rencontres avec les acteurs de l’écosystème du dépannage et de l’électroménager, et des coups de coeur avec nos coachs réparateurs. Aujourd’hui, la famille s’agrandit et Marine et Van sont désormais accompagnées de sept coachs réparateurs. 

…autour d’une vision commune

Offrir une solution éco-responsable. Chaque machine sauvée de la déchetterie représente l’équivalent de 285kg d’émissions de CO2 évités !

Revaloriser la réparation. Réparer soi-même son appareil apporte fierté et satisfaction, ce qui redore le blason du savoir-faire et du métier de la réparation.

Avoir une responsabilité sociale. Notre ambition est de recruter des techniciens retraités afin de leur offrir un complément de revenu et leur permettre de garder un pied dans l’activité.